Roberval


Accueil > Recherche > Equipe Matériaux et Surfaces > Mécanique et mécanismes de la dégradation (M2D) > M2D - Axe 2 : Comportement des matériaux métalliques sous environnement agressif / Comportement des films minces > Corrosion aqueuse

Corrosion aqueuse

La corrosion par piqûres est un des mécanismes souvent rencontré dans les différentes études menées au laboratoire Roberval. Il a donc paru intéressant d’établir une modélisation des piqûres de corrosion les plus profondes sur une surface donnée afin de prévoir cette profondeur sur une surface plus étendue. Il s’agit de modéliser la loi de distribution des piqûres à l’aide d’une fonction de densité polymorphe puis d’échantillonner sur cette distribution. Pour cela, nous avons utilisé une nouvelle classe de fonction des densités polymorphes : les lambda distributions, qui sont des densités à 4 paramètres. Après avoir travaillé de manière théorique sur l’estimation des paramètres de cette distribution, nous avons montré que de toutes les distributions classiques, cette classe de distribution modélise mieux les piqûres de corrosion que les modèles habituellement utilisés (normal, lognormal, Weibull). Puis nous avons développé un protocole bootstrap que nous avons également appliqué à la durée de vie des structures soumis à des sollicitations cycliques (fatigue fissuration). Des essais de corrosion sur des alliages d’aluminium ont permis de valider notre modèle. Ces travaux ont été réalisés en collaboration avec l’ENSAM de Lille, le LML (Lille), le CEA et EDF.