Roberval


Accueil > Colloque 40 ans

Motivations

Le Laboratoire Roberval de l’UTC joue un rôle actif dans le développement des méthodes de modélisation numérique dans la communauté scientifique mécanicienne.

L’objectif du colloque a été d’associer des personnalités du monde industriel et de la recherche, partenaires actifs du Laboratoire, de manière à dresser un état des lieux du domaine de la modélisation et dégager des perspectives pour son évolution au cours des prochaines années.

Lors des 40 dernières années, la modélisation a franchi les portes des laboratoires pour trouver une place de choix dans la pratique industrielle. Ce succès, accompagné de l’émergence des logiciels spécialisés pourrait laisser croire que le rôle de la recherche risque de diminuer et que tout progrès se fera dorénavant de manière incrémentale, sans remettre en cause les concepts. Cependant, la réponse aux défis actuels posés à la simulation numérique nécessite un renouvellement permanent des méthodes, souvent en rupture avec l’existant, en raison de la complexité des phénomènes modélisés : multiphysique, multiéchelle, dialogue essai-calcul.

Tout ceci ne peut que souligner le rôle de la recherche en modélisation numérique, une discipline récente qui se situe sur la frontière entre les laboratoires et l’industrie. Cette synergie caractérise le domaine de la modélisation numérique en proposant aux chercheurs des défis toujours plus complexes dont les solutions mènent à des méthodes, puis à des logiciels innovants.

Pour ces raisons, les conférences données par des industriels ont présenté des préoccupations de recherche et de mise en place de codes informatiques, tandis que les travaux universitaires se sont intéressés à des applications industrielles d’un niveau de complexité élevé, le lien entre les deux étant présenté du point de vue des éditeurs de logiciels. Dans le programme scientifique, plutôt que de rechercher une impossible exhaustivité, nous avons opéré des choix guidés par le souci d’illustrer la diversité des approches et des défis qui restent à relever.