Roberval


Accueil > Annuaire

Lamarque Frédéric

Maître de Conférence Classe Normale - CNU 63

Adresse postale :

Université de Technologie de Compiègne

Centre Pierre Guillaumat (bur. I200b)

Laboratoire Roberval UMR 6253

BP 60319

60203 Compiègne cedex

Téléphone : + 33 (0) 3 44 23 45 19

Contact : frederic.lamarque@utc.fr

Thèmes de recherche

Développement de capteurs de haute précision de dimensions miniatures pour l’intégration dans des méso-systèmes mécaniques.

Cette activité se décline en trois axes :

- Développement de capteurs miniatures sans contact reposant sur un principe optique proche de celui du codeur linéaire ou angulaire (sonde à fibres optiques + réseaux en aluminium usinés par outil diamant ou en silicium usiné chimiquement). Les mesurandes sont aussi bien le déplacement rectiligne que le déplacement angulaire et les performances de ces capteurs sont telles que le rapport « limite de résolution sur étendue de mesure » est égal à 10-6 (à titre d’exemple, une résolution de 10 nanomètres pour une étendue de mesure en déplacement rectiligne de 10 millimètres).

- Capteurs de haute précision robustes (indépendance de la mesure à une rotation relative entre la tête de mesure et le réseau, étude de la variation de la sensibilité du capteur lors d’états de surfaces des marches du réseau dégradés …) en vue d’intégration dans un environnement mécatronique contraint.

- Accompagnement des activités portant sur la conception de mini-actionneurs électromagnétiques, notamment lors des campagnes de test de performances.

Développement d’un principe d’actionnement à distance de micro-actionneur en alliage à mémoire de forme (Nitinol) à réponse spectrale spécifique.

Coordinateur du projet de recherche MICHROB « couches MInces pour l’actionnement CHROmatique de structures Bistables » soutenue sur la période octobre 2007 – décembre 2010 par le Conseil Régional de Picardie (Budget : 193 K€ TTC + un allocataire régional de recherche + un doctorant (financement SFERE + EGIDE)).

Mon intérêt pour le micro-actionnement s’est traduit lors des discussions du groupe de l’Action Spécifique du RTP n°44 (CNRS) à imaginer un moyen d’actionner à distance (sans fils) des microactionneurs numériques (deux états stables uniquement) dont la réponse est spécifique spectralement afin de pouvoir commander dans un espace de travail réduit différents types de micro-actionneurs au moyen de multiples radiations laser de longueurs d’ondes distinctes. Ceci se traduit par l’association de mes compétences en électronique/optronique/laser, celle de collègues du laboratoire Roberval en matériaux en alliage à mémoire de forme et celle en dépôts de couches minces (directement déposées sur les alliages à mémoire de forme) de collègues du Laboratoire de Physique de la Matière Condensée (LPMC) de l’Université Picardie - Jules Verne (UPJV). Dans ce cadre, deux thèses ont débutée en octobre 2007. Celle de Syed Hussain Sajid ZAIDI que j’encadre à 50% avec le Professeur à l’UTC Zohra Cherfi et celle d’Olivier Carton, allocataire de recherche régional dont l’activité est partagée entre l’UTC et l’UPJV, dont je coordonne les actions avec celles de la thèse de Syed Hussain Sajid ZAIDI en concertation avec ses directeurs de thèse (Gérard Moulin, professeur à l’UTC et Andreas Zeinert, Maître de conférences titulaire d’une HDR à l’UPJV).

Développement d’une méthode de mesure de formes tridimensionnelles pour applications en endoscopie industrielle ou en coloscopie.

Depuis fin 2009, dans le cadre d’un Projet Exploratoire Pluridisciplinaire du département ST2I (PEPS-ST2I) piloté par le laboratoire Ampère UMR 5005, une étude a débuté sur le développement instrumental d’un dispositif optronique de projection de lumière structurée sur un objet mécanique dans le but d’en récupérer sa forme en trois dimensions.

Parcours de recherche

Docteur de l’Université Paris-Sud Orsay en décembre 1998 « ophtalmoscopie laser à balayage : nouveaux principes architecturaux ».

Directeur de thèse : Patrick Bouchareine.

Lauréat de la fondation des Aveugles de France (1998) suite aux travaux contenus dans la thèse.

Les travaux de la thèse sont à l’origine de la création de la société Maunakea Technologies (45 salariés en 2010)

Maître de Conférences classe normale à l’Université de technologie de Compiègne depuis septembre 2000.

Section CNU : 63

Titulaire de la Prime d’Excellence Scientifique depuis Février 2010

Publications

Cinq publications les plus significatives sur la période 2006-2010

[1] Prelle C. Lamarque F., Revel, P., Reflective optical sensor for long-range and high-resolution displacements, Sensors and Actuators A, Volume 127, Issue 1, , Pages 139-146 (28 February 2006).

[2] Khiat A., Lamarque F., Prelle C., Phatalaoha A., Dittmer J., Krah T., Leester-Schädel M., Büttgenbach S., Silicon grating microfabrication for long-range displacement sensor, Journal of Microlithography, MEMS and MOEMS, Volume 7, Issue 2, 021007 (April - June 2008).

[3] Khiat A., Lamarque F., Prelle C., Pouille Ph., Leester-Schädel M., Büttgenbach S., Two-dimension fiber optic sensor for high-resolution and long-range measurements, Sensors and Actuators A Physical, Volume 158, Issue 1, Pages 43-50 (March 2010).

[4] Khiat A., Lamarque F., Prelle C., Bencheikh N., Dupont E., High resolution fibre optic sensor for angular displacement measurements, Measurement Science Technology, 21 025306, doi : 10.1088/0957-0233/21/2/025306 (2010).

[5] Zaidi S., Lamarque F., Favergeon J., Carton O. and Prelle C., Wavelength selective shape memory alloy for wireless micro-actuation of a bistable curved-beam, IEEE Transactions on Industrial Electronics, doi : 10.1109/TIE.2010.2046609 (2010).